750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Macarons vanille, ganache caramel beurre salé

Macarons vanille, ganache caramel beurre salé

Une recette trouvée sur le site http://www.cuilleres-et-fourchettes.com.
N'ayant pas assez de poudre d'amandes, j'ai complété par de la poudre de noisette
s.


La ganache :

  • 125 g de sucre en poudre
  • 4 cl d’eau
  • 6 cl de crème liquide
  • 100 g de beurre demi-sel


Les coques :

  • 2 blancs d’œuf à température ambiante (les séparer la veille et réserver au frais)
  • 30 g d’amandes en poudre
  • 30 g de noisettes en poudre
  • 110 g de sucre glace
  • 20 g de sucre en poudre
  • Gousse de vanille

Les coques :

Préchauffer le four à 150°C.
Mixer les poudres d’amandes et de noisettes avec le sucre glace le plus finement possible.
Dans un saladier, fouetter les blancs en neige et quand il commence à devenir ferme, ajouter petit à petit le sucre en poudre.
Lorsque le mélange est bien lisse, incorporer le mélange poudre d’amandes, noisettes + sucre glace à l’aide d’une spatule. Ajouter les grains de vanille et bien mélanger.
A l’aide une poche à douille lisse, déposer 30 petits ronds espacés sur une feuille de papier sulfurisée posée sur la plaque du four. Laisser crouter environ 1 h à l’air libre, dans un endroit sec..
Après ce temps de repos, enfourner pour 10 à 12 min. Décoller les coques de la plaque et les laisser refroidir.
A l’aide d’une poche à douille, recouvrir la moitié des coques avec la ganache puis fermer avec l’autre moitié et laisser au frais au moins 1 h avant de servir.


La ganache :
Dans une casserole, faire chauffer à feu moyen le sucre et l’eau. Lorsque le caramel commence à colorer, ajouter la crème en remuant.
Lorsque la crème est bien incorporée, vérifier la température et à 108°C retirer du feu et ajouter le beurre coupé en dès. Fouetter jusqu’à ce que la préparation soit bien homogène.
Réserver au frais.


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article